Secteur10 est une petite association qui à été créée en 2008 par 6 bénévoles qui avaient depuis longtemps envie de s’investir dans l’humanitaire en Afrique. L’envie était là, mais pas évident de savoir comment s’y prendre et par où commencer… Jusqu’au jour où ils ont découvert le potentiel de la spiruline pour les pays africains !

La spiruline est une algue microscopique qui fait des merveilles… Grâce à ses propriétés, on peut sauver des enfants et des personnes gravement malnutries à raison d’une dose journalière de cette algue qu’on appelle aussi « algue magique ».

Les débuts…

Les bénévoles de l’association ont parrainé leur premier village au Burkina Faso en 2008, ils ont construit une ferme de spiruline, formé des locaux à la production de cette algue, distribué la spiruline produite dans les écoles et hôpitaux aux alentours du village et également soutenu des actions locales en accordant des micro-crédits à des mères de familles ou en soutenant financièrement des initiatives locales visant à aider les plus défavorisés.

Les projets ayant fait leurs preuves au Burkina et le groupe de bénévoles s’étant élargi, les membres de l’association étendent désormais leurs actions à d’autres villages africains, notamment au Kenya depuis 2014.

L’aide apportée est une aide très localisée qui se veut prudente et qui a pour but de ne pas rendre dépendante la population des villages parrainés. C’est doucement mais sûrement que les bénévoles de l’association Secteur10 souhaitent améliorer les conditions de vie et donner aux populations des villages parrainés l’espoir d’un avenir meilleur.

> Découvrez nos projets

D’où vient le terme « Secteur10 » ?

Secteur 10

Secteur10 est le nom du premier village que nous avons parrainé !

Il s’agit officiellement d’un quartier appartenant à la ville de Ouahigouya, une ville du nord du Burkina Faso, mais le quartier en question s’apparente davantage à un petit village.

Les infrastructures y sont quasi inexistantes (pas d’électricité, pas de routes) et la population vit principalement d’activités agricoles, manuelles et de troc. Ouahigouya se trouve au nord du Burkina Faso juste en dessous du Sahara, le climat est très chaud et très sec, mais il existe une saison des pluies durant laquelle il est possible de cultiver.

Les habitants de Secteur10 sont très pauvres et peinent à s’alimenter de façon constante tout au long de l’année. Par conséquent leurs activités principales tournent autour de la survie et les familles n’ont pas assez d’argent pour voir au delà.

Comment sommes-nous arrivés au Burkina Faso?

Jet et Piet, les fondateurs de l’association, sont horticulteurs en France depuis 1995. Ils ont découvert la spiruline grâce à certains professeurs du Lycée agricole de Hyères et se sont lancés dans l’algoculture en 2005 (En France la spiruline se cultive uniquement en été et sous serre).

Les professeurs de ce lycée étaient depuis longtemps convaincus du potentiel de l’algue face à la malnutrition dans le monde ce qui a très vite donné des idées à Jet et Piet qui, depuis longtemps, avaient envie de se consacrer à l’humanitaire.

Tout à fait par hasard, au cours de la kermesse d’école de leurs enfants, Jet et Piet ont rencontré Aliou, un habitant et enseignant de la ville de Ouahigouya qui était en stage à l’école primaire Excelsior à Hyères. Ils ont sympathisé puis passé beaucoup de temps ensemble pour évoquer les difficultés et les conditions de vie au Burkina Faso, puis très vite la spiruline.

Peu de temps après la fin du stage d’Aliou, Jet et Piet se sont rendus à Secteur10 au Burkina Faso et ont acheté des terres dans le but de lancer la ferme de spiruline avec les habitants locaux.

Le projet ayant porté ses fruits au Burkina Faso, les bénévoles de l’association Secteur10 ont en 2014 décidé de lancer un second projet au sud du Kenya.

Aliou

Un second projet au Kenya

Après avoir confirmé l’intérêt d’un projet identique à celui bâti au Burkina Faso, l’association a fait l’acquisition en 2014 d’une parcelle à Muhaka au sud du Kenya. Là aussi ils souhaitent  construire une ferme de spiruline et soutenir la population locale.

SECTEUR10 a besoin de vous !

Afin de rendre possible la mise en place de ces projets nous avons besoins de dons. Chaque euro donné est précieux, car en Afrique on peut faire beaucoup avec peu. A titre d’exemple, il nous a fallu « que » trois cent euros pour faire creuser un puits qui aujourd’hui évite à plusieurs centaines de personnes d’aller chercher l’eau dans la ville la plus proche à plusieurs kilomètres.

IMPORTANT

Nous supportons nous même les coûts engendrés par nos déplacements en Afrique (billets d’avions, frais administratifs, hébergement…). Les dons faits par les donateurs sont strictement dédiés aux différents projets de l’association.

Secteur10 en Afrique

secteur10 in afrika