La ferme de spiruline au Kenya est en marche !

Classé dans : Actus | 0

ferme de spiruline en marche au KenyaEn ce début d’année 2016 nos bénévoles Coen, Max, Piet et Edouard sont partis 3 mois au Kenya avec comme but de construire une nouvelle ferme de spiruline sur le terrain acquis un an auparavant par notre association dans le village Muhaka, à 50 km au sud de Mombasa.

Grâce au futur responsable de notre ferme kenyane, Salim, nous avons constitué une équipe de 8 kenyans qui, aiguillée par Coen et nos autres bénévoles a réussi à construire et rendre opérationnelle une superbe ferme de spiruline. Une prestation de taille au vue de la température et des moyens matériels limités dont ils disposaient !

La ferme est composée de deux grands bassins de spiruline de 100m2 chacun, d’un abri de récolte, d’un four, d’un petit laboratoire pour transformer la spiruline et enfin d’un espace pour la stocker.

Sur la photo vous pourrez observer le laboratoire, l’espace de stockage en construction ainsi que les deux bassins qui sont entre temps devenus opérationnels.

Nous avons choisi 3 personnes du village où nous nous sommes installés pour travailler à la ferme : Hassan et Philippe pour la récolte de la spiruline, puis Maludi qui montera la garde à la ferme la nuit. Ces 3 personnes sont salariés de notre association et perçoivent désormais un salaire qui leur permet de subvenir aux besoins de leur famille.

Une fois la construction de la ferme terminée, Coen, Max et Piet sont rentrés en Europe et Edouard est resté sur place pour finaliser. Piet est ensuite retourné à Muhaka avec Yet en juin pour lancer la production de spiruline et pour apprendre à Hassan et Philippe comment la cultiver.

Malheureusement le taux d’humidité dans l’air était plus élevé que prévu et il n’a pas été facile d’arriver à bout du process de production avec eux. Etant donné que nous n’avions pas encore d’électricité nous n’avons pas réussi à sécher la spiruline correctement. Un système de ventilation pour le four solaire est indispensable au Kenya contrairement au Burkina Faso où le climat est plus sec, chose que nous avons donc mis en place au plus tôt.

Le raccordement électrique n’est pas une mince affaire en Afrique ! Nous sommes sur le coup depuis avril, avons versé un acompte, mais 6 mois après, toujours pas de raccordement au réseau ! Viva Afrika !

Nous avons finalement été raccordé début Octobre et avons relancé la production par la même occasion…

ferme de spiruline au Kenya Secteur10