Parrainage d’étudiants kenyan par Secteur10

Classé dans : Actus | 0

Nous avons pu revoir les 31 enfants qui ont bénéficié de notre programme de parrainage lancé l’année dernière :
31 enfants qui grâce à des sponsors en Europe ont pu, ou sont en train, de poursuivre leur scolarité jusqu’à l’équivalent du bac kényan.

Certains d’entre eux ont progressé, d’autres rencontrent des difficultés à l’école. Au lancement du programme nous n’avons pas souhaité faire de différence tant que l’attitude des lycéens était correcte.
Ce qui compte pour nous c’est que ces enfants là ne soient pas pénalisés par la situation financière de leurs parents et qu’ils puissent aller à l’école plutôt « qu’attendre que le temps passe » chez eux.

Tel que la principale l’indique, l’examen final de « secondary school » est capital pour le reste d’une vie ici au Kenya.
Ceux qui ont progressé ont été félicités, et ceux qui rencontrent plus de difficultés ont été rencontrés individuellement pour évoquer les problèmes rencontrés et pour tenter de stimuler ces jeunes en réfléchissant avec eux à un avenir professionnel. Le chef du village, un représentant politique local et la principale du lycée nous ont accompagné dans cette démarche afin de sensibiliser ces étudiants quant à leur avenir.
Les parrains ont été informés de la situation individuelle des enfants.

Parce que nous pensons que cette nouvelle action lancée par Secteur10 au Kenya l’an dernier est un succès nous avons décidé de réitérer la démarche en promettant le parrainage de 10 enfants supplémentaires qui ont intégré le lycée en janvier dernier (rentrée scolaire au Kenya) et dont les parents rencontrent déjà des difficultés pour payer et qui menacent donc d’être expulsés.

Nous avons ainsi pu mobiliser 10 NOUVEAUX SPONSORS qui vont pouvoir parrainer un enfant pendant 4 ans à hauteur de 140€ par an.
Le montant comprend les cours et le repas du midi, les parents gardent une part de responsabilité lorsque la situation familiale n’est pas trop critique et financent l’uniforme et les livres.

**L’école n’est gratuite au Kenya que jusqu’à la fin du primary, et de nombreux parents ne peuvent financer la suite des études de leurs enfants, d’où le lancement de cette initiative**

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter via notre site.

Les commentaires sont fermés.